Votre audition

Prise en charge de la presbyacousie, des acouphènes, et autres surdités

Comment
entendons-nous ?

L’audition consiste en un enchaînement d’étapes complexes qui transforme les ondes sonores de notre environnement en signaux électriques, transmis et intégrés par notre cerveau auditif qui coordonne entre autres la compréhension de la parole.

Oreille externe

Les ondes sonores, captées par le pavillon, parcourent le conduit auditif externe qui débouche au tympan.

Tympan

La membrane tympanique vibre sous l’effet des ondes et transmet ces dernières à trois osselets : le marteau, l’enclume et l’étrier.

Chaîne ossiculaire

Le système ossiculaire amplifie ces vibrations et les envoie par la fenêtre ovale à la cochlée, une structure en forme d’escargot remplie de liquide, logée dans l’oreille interne.

Cochlée

Une cloison élastique, appelée membrane basilaire, s’étend tout du long de la cochlée et amplifie de manière différenciée les ondes sonores selon leur fréquence acoustique.

Cellules ciliées

Les cellules ciliées, qui sont les cellules sensorielles de l’audition, situées sur la membrane basilaire, se plient et provoquent des réactions chimiques, occasionnant la naissance de signaux électriques.

Nerf auditif

Le nerf auditif transporte ces signaux électriques au cerveau qui les interprètent en sons identifiables et compréhensibles.

Pourquoi entendons-nous moins bien ?

Les causes d’une perte d’audition sont nombreuses et variées. Le bilan complet de l’audition par une autorité médicale compétente est nécessaire afin d’éliminer les pathologies graves ou de les prendre en charge de manière appropriée.

Les origines d’une perte d’audition les plus fréquentes sont :

 

  • L’usure des cellules ciliées du fait du vieillissement ou de l’exposition aux bruits forts.
  • L’obstruction du conduit auditif extérieur par une accumulation progressive de cérumen par exemple.
  • Les infections de l’oreille (otites de l’oreille externe ou de l’oreille moyenne)
  • La perforation de la membrane tympanique suite à un traumatisme sonore, un changement brusque de pression, une mauvaise utilisation du coton-tige…

Ressentez-vous une baisse d’audition ?

Vous reconnaissez-vous dans une de ces affirmations ?

 

  • J’entends quand quelqu’un me parle mais j’ai du mal à comprendre.
  • Je demande souvent aux gens de répéter.
  • J’ai du mal à comprendre les conversations dans les environnements bruyants, par exemple dans les restaurants ou les conversations à plusieurs.
  • J’évite les relations sociales car j’éprouve des difficultés à suivre les conversations.
  • Je règle le volume de la TV, de la radio ou du téléphone à des volumes trop élevés pour les autres.
  • J’ai souvent des sifflements dans les oreilles.
  • J’entends mieux d’une oreille que de l’autre.
  • Mon entourage me dit souvent que j’entends mal.

 

Si vous vous reconnaissez dans une ou plus de ces situations, vous pourriez avoir une baisse d’audition. Ne laissez pas ces situations vous empêcher de profiter pleinement de la vie. Contactez-nous pour un bilan auditif gratuit.

Qu’est-ce qu’un acouphène ?

Entendez-vous des sifflements, des grésillements ou encore des battements ? Vous n’êtes pas seuls, vous faites partie des 10 à 15% de la population ayant des acouphènes, cette perception auditive en l’absence de tout stimulus externe.

Dans certains cas, ces acouphènes sont bien tolérés et n’ont pas d’impact dans la vie quotidienne. Dans d’autres, ils peuvent mener à un isolement voire un état de dépression.

L’acouphène peut être un des symptômes d’une perte auditive : 90% des acouphéniques présentent une baisse d’audition sans qu’ils en soient conscients. On considère dans ce cas, que l’acouphène est le reflet de la perte auditive, une réaction normale à une situation anormale.

 

Berte Audition